La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale

Le monde est à l’intérieur de notre désir

Poster un commentaire

On trouve notre perception du monde et la sensation de la vie à l’intérieur de notre désir car en vérité, notre désir est la seule chose qui ait été créé. Par conséquent, nous vivons et nous percevons tout dans le moi. Cependant, il ya deux images (ou formats) de notre perception. Nous percevons une partie de l’image comme «nous», et l’autre partie comme le « monde autour de nous ». Cette perception au sein de notre désir est divisée en deux – intérieur et extérieur, « nous » et « notre environnement ».

De même, notre image de la réalité se divise en cercles qui s’élargissent de l’intérieur vers l’extérieur. Ces cercles sont composés de l’âme, du corps, de notre environnement immédiat et de notre environnement lointain. En réalité, cependant, cette perception entière existe en nous, dans notre désir. Par conséquent, si nous voulons changer le monde, nous devons changer notre désir. C’est parce que notre perception du monde dépend de notre désir, et d’ailleurs, le monde entier est perçu en lui.

Percevoir l’existence du monde en dehors de nous est une illusion. Le monde est tout entier dans notre désir, mais actuellement nous ne le sentons pas. Nous sommes reliés  à la nature et à l’humanité, qui sont en fait des parties de nous-mêmes, comme quelque chose d’étranger, et en conséquence de cette attitude, nous en souffrons. Si seulement nous réalisions le mal que nous nous causons à cause de cette vue imaginaire du monde extérieur.

C’est une erreur, une illusion d’optique! Il semble seulement qu’il y ait  des gens autour de nous, que nous ne pouvons ignorer. Nous ne nous sommes tout simplement pas rendus compte que, ce faisant, nous  nous apportons des misères et des problèmes. Nos vies entières sont remplies de problèmes et de souffrances,  simplement parce que nous avons ce sentiment horrible et tordu de la réalité.

La science de la Kabbale nous enseigne comment unir nos parties déconnectées. Seuls, nous sommes incapables de le faire, mais nous pouvons faire une demande pour que la Lumière corrige notre perception. Ensuite, nous verrons une réalité, un désir, et à l’intérieur – une seule âme et une seule Lumière.

En progressant vers ce but, nous devrions essayer de nous projeter nous-mêmes vers l’unité. Lors de la lecture du  Livre des Zohar  nous devons continuellement nous ramener à la sensation de “Le monde entier est en moi.”  De quoi  que puisse parler le texte, tout, est la description des  forces, qualités, et désirs qui sont en nous.

Tous les mondes spirituels sont à l’intérieur, tandis qu’à l’extérieur il n’y a rien. Le monde ne doit pas être divisé en intérieur et extérieur, parce que c’est une âme commune.

En nous souvenant de cela, nous attirons sur nous-mêmes l’influence de la Lumière qui unit entre elles les différentes parties de notre perception.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s