La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale

Le bonheur des femmes –aujourd’hui c’est plus qu’une famille et une carrière

Poster un commentaire

Les femmes réclament un statut spirituel égal à celui des hommes.

Nous vivons à une époque très spéciale. Les enfants quittent la maison à un jeune âge; les relations dans les couples ne sont plus aussi proches qu’auparavant. Aujourd’hui, les femmes évoluent dans les mêmes cercles sociaux et ont le même pouvoir que les hommes et dans bien des cas sinon plus. En conséquence, le sentiment de vide et les attentes pour trouver la satisfaction et le bonheur ne sont plus liés à la famille ni même à la vie professionnelle d’une femme.

Bien qu’il soit encore important pour une femme d’être heureuse avec son mari, ses enfants ou petits enfants, aussi bien que dans sa vie professionnelle, ce n’est plus suffisant pour elle. Son ego est si développé qu’il dépasse le cadre de la famille, du lieu de travail et même de la nation. Il veut la spiritualité.

Ce désir pour l’accomplissement spirituel a augmenté durant les 15-20 dernières années. Avant notre génération, il y avait quelques cas ici ou là, mais cela ne se produisait pas par milliers comme c’est le cas aujourd’hui.

Ces jours nous rappellent ceux d’Abraham, qui a formé le premier groupe de kabbalistes dans l’ancienne Babylone. A cette époque, les femmes qui atteignaient la spiritualité étaient à côté des hommes. Elles étaient à un niveau spirituel égal à celui des hommes. Les grandes prophétesses comme Déborah, Houlda, et d’autres avaient atteint des niveaux spirituels bien supérieurs à ceux des hommes. Les gens vivaient dans la réalisation de la divinité et on enseignait tôt aux enfants ces vérités.

Mais après le déclin de la spiritualité de l’humanité, nous avons rarement vu des femmes kabbalistes. A l’époque de la destruction du second temple et jusqu’à notre génération, quelques unes ont atteint la spiritualité, mais elles étaient peu nombreuses.

De nos jours, cependant, que nous le voulons ou pas, nous sommes en train de revenir à ce même premier état, quand l’humanité était unie comme un seul homme dans un seul cœur. C’est pourquoi les femmes doivent être au même niveau spirituel que les hommes. En d’autres termes, de nos jours il doit être remédié au déclin spirituel de l’humanité qui a conduit à la dévaluation du statut spirituel de la femme.

De là, aujourd’hui, nous devons répondre à la demande qui vient de tant de femmes. Ce n’est pas juste une demande, mais un véritable besoin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s