La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

La seule manière d’être heureux

La seule manière d’être heureux

Question: Si la créature a été créée afin de recevoir du plaisir du Createur, alors pourquoi faut-il qu’une personne travaille en vue d’atteindre le don sans réserve au Créateur et ne peut pas t-elle pas tout simplement profiter de la vie et de la bonté du Createur?

Réponse: Une personne peut parfois profiter de la vie corporelle, mais pas toute sa vie et pas tout le temps. Même les gens très riches, qui ont vraiment tout, ne peuvent pas ressentir du plaisir à chaque instant de leur vie, car ce n’était pas le but de la création.

En regardant de près, nous verrons que même la vie d’un roi n’est pas facile. Le Créateur organise un rôle pour tout le monde et oblige une personne à progresser en fonction du but de la création, dans une bonne ou une mauvaise façon. Habituellement, les gens avancent par le chemin de la souffrance, qui est appelé «en son temps ». Mais si l’âme d’une personne a une racine spéciale, on lui donne une chance d’accélérer son développement, de «sanctifier le temps», ce qui signifie qu’elle peut effectivement participer à l’œuvre du Créateur. Pour ce faire, elle doit tenir sur deux forces à l’intérieur, et non pas fonctionner selon une force comme les gens ordinaires.

Il est impossible de n’avancer que par les plaisirs du monde corporel. Nous voyons que le monde s’enfonce dans la plus grande souffrance, malgré le progrès technologique qui permet apparemment la pleine prospérité. Le Créateur perturbe toutes nos tentatives pour organiser notre vie corporelle et ne nous laisse pas en profiter. Le mauvais penchant qu’Il a créé ne cesse de nous contrôler, détruisant ainsi tous nos bons débuts.

Si nos tentatives n’ont pas contredit le but de la création, alors, indubitablement, tout se serait arrangé. Nous vivrions comme des animaux en fonction de nos instincts et le plan de la nature, et tout le monde trouverait sa place dans la symbiose générale. Cependant, nous ne pouvons pas le faire car nous devons atteindre un état particulier.

Il s’agit en particulier de ceux chez qui le « point dans le cœur  » s’est éveillé, mais tous les gens souffrent parce qu’ils sentent les forces qui les obligent à se développer. Ce qui se passe « en dessous de la raison», inconsciemment, sans comprendre où, pourquoi, et comment ils devraient se développer, et quelles sont les forces qui les gèrent et les poussent en avant. Une personne essaie instinctivement pour éviter une désagréable, et mauvaise influence et est tirée à la bonté. Tous ses calculs sont basés uniquement sur l’endroit où il y a moins de souffrances et plus de bien.

Toutefois, pour les âmes particulières, le Créateur a préparé une voie spéciale du développement par le bien. Elles doivent convoquer les forces qui les développent par elles-mêmes: la Lumière supérieure environnant qui raùène vers le bien. Ces gens sont heureux au sujet des mauvais sentiments, tout comme ils le sont des bons sentiments, sachant et comprenant que tout ne vient que du Créateur, qu’il n’y a rien hormis Lui, et qu’Il joue avec nous.

Cette vie est entièrement un jeu car le supérieur développe l’inférieur grâce à un jeu, et nous avons seulement besoin d’accepter les règles de ce jeu, en dépit de sa complexité, sa confusion, et de sa difficulté. Nous devons nous efforcer grandement afin d’identifier le jeu du Créateur et de rester connecté à Celui qui joue avec nous. Dans ce cas, nous nous trouvons entre les deux forces, Pharaon et le Créateur, et sommes heureux de la chance d’avancer. Ensuite, on ne peut vraiment progresser que de la bonne manière!

Les personnes qui peuvent tenir sur ces deux forces et les gérer par elles-mêmes comme avec des rênes ou qui peut devenir comme un cheval qui avance par lui-même en devinant les désirs du cavalier, ces gens sentent qu’ils sont heureux. Ils ont beaucoup de problèmes. Le monde entier, pour lequel ils sont responsables, est sur leurs épaules, mais ils sont heureux de leur rôle, à propos de la connexion au Créateur, qui commande leurs satisfactions.
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Rechercher la source de toute réalité

Une personne qui aspire à découvrir le vrai monde, qui veut savoir pour quoi et pourquoi elle vit sur cette terre et ce qui se passe ici en général, se voit comme un enquêteur qui apprend au sujet du monde afin de le comprendre et de le ressentir. Mais en fait, ce n’est pas la bonne approche, car au centre du monde se trouve le plus grand pouvoir et pas nous. Il déplace et détermine tout. Et si nous voulons enquêter sur le monde, alors nous devons toujours adhérer à ce pouvoir supérieur.

Afin de découvrir vraiment l’image du monde, il est nécessaire, tout d’abord, de voir cette source de toute la réalité et tout ce qui se passe en son sein. Je dois savoir que tout est dérivé d’une seule puissance. Et toutes les créatures, y compris moi-même, le minéral, le végétal, l’animal et l’homme, tout ce qui existe dans ce monde, ce que nous savons et ce qui est encore inconnu, est reçu à partir de cette source plus élevée.

Je dois concentrer mon attention particulièrement sur cela, sur le Créateur. Cela signifie que tous les événements qui se produisent avec moi et avec les autres, toutes nos sensations, tout le passé, le présent et l’avenir, tout vient du Créateur et pour un unique but, pour nous amener à Lui.

Mais jusqu’à ce que nous venions à Lui, il est nécessaire de recevoir toutes sortes d’observations de Lui ; il n’est pas important de savoir si elles sont négatives ou positives. Nous devons toujours nous trouver entre ces expériences et ces observations, et ainsi à maintes reprises nous en apprenons de plus en plus à propos de Lui.

Ces étapes de notre progression vers le Créateur sont appelées « cinq mondes » (Olamot), qui vient du mot « Alama » (dissimulation) : Assiya, Yetsira, Béria, Atsilout, Adam Kadmon, après quoi vient le monde de l’Infini où nous fusionnons avec le Créateur comme un tout unique. Ainsi, pas à pas, nous nous approchons de Lui, disons de 20% à chaque étape, jusqu’à ce que nous atteignions cent pour cent de ressemblance et d’équivalence, de compréhension et de perception du Créateur.

Il s’ensuit que je n’ajoute pas toutes les sensations internes de nos corps et les expériences personnelles aux gens autour de moi qui apparemment les produisent, mais plutôt au Créateur. Toutes les personnes, tout le monde, y compris mon corps et moi-même, sont mus par Lui. J’ai donc uniquement besoin de savoir comment me comporter correctement vis-à-vis de tout ce qui se passe : tout d’abord, n’oubliez pas que tout vient du Créateur ; deuxièmement, il s’agit de m’apprendre à Le comprendre.

Cela signifie que je dois tirer des conclusions de tous ces états que je traverse et voir un bon signe dans ce que je ressens maintenant. C’est parce que le Créateur n’a rien créé de mauvais et si je suis dirigé vers Lui, alors je ne peux pas ressentir quelque chose de mauvais. Mais si je suis dirigé vers une autre direction, alors ce sera mauvais pour moi. Comme je continue à suivre sans cesse, comme un radar, ce point de vue du monde et tout ce qui se passe, j’absorbe l’attitude du Créateur, ce qui signifie que je vois que tout vient de Lui pour me diriger vers Lui et uniquement avec ce qui est bon.

Ainsi, il est écrit (Psaumes 97:10) : « Ô vous qui aimez le SEIGNEUR, haïssez le mal. » Nous commençons à découvrir que, lorsque nous visons dans la bonne direction, vers le Créateur, alors tout ce qui s’oppose au don sans réserve se découvre comme étant mauvais. Ceci parce que, être dirigé vers Lui nous oblige à être comme Lui. C’est ce que nous devons apprendre à chaque seconde de nos vies.
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Les Psaumes: L’atmosphère spirituelle

Question: Que sont les « Psaumes? »

Réponse:  Les Psaumes (Téhilim en hébreu) sont un livre qui donne à une personne une ambiance spirituelle.

Ils ont été écrits par le roi David qui symbolise Malkhout, la plus basse et la plus grande partie du Kli (récipient), qui inclut pratiquement tout. Il s’agissait de son atteinte spirituelle. Ses chants, dans lesquels il loue le Créateur, sont acceptés par toutes les nations du monde. Tout le monde les lit.

Dans les textes originaux les Psaumes il y a des signes (et non des notes), qui montrent comment les chanter. Mais vous pouvez les chanter comme bon vous semble, ce n’est pas un problème.


Poster un commentaire

Y a t-il une difference entre Dieu la Nature

Question : Vous définissez Dieu comme les lois de la nature. Au temps du Tanach, Moïse parlait à Dieu et Dieu lui répondait ainsi qu’à la nation. Alors pourquoi votre définition de Dieu est-elle différente ? Je trouve qu’il est très difficile de penser à Dieu comme à des lois, plutôt que quelqu’un vers lequel je peux pleurer ou parler dans les périodes de trouble. Je comprends que les ordres et les lois du Créateur doivent être suivis, mais je ne comprends pas pourquoi votre définition de Lui est différente.

Réponse : Nous projetons souvent nos propres qualités sur la nature et nous attendons ensuite de celle-ci qu’elle réagisse à l’identique. Par exemple, nous nous énervons contre un ordinateur, ou les feux de signalisation routière. Le Créateur, Lui, est absolu, et de ce fait, Il est parfait et invariable. Il est bon et crée seulement la bonté. Ses actions sont merveilleuses, mais je ressens l’opposé ! Aussi qu’est-ce que je vais Lui demander ? Je vais Lui demander de changer ma perception, pour que je puisse Le comprendre et voir la perfection de Ses actions dans toute chose. En d’autres termes, je demande la correction de mes qualités, d’égoïste en altruiste. Je comprendrai alors Ses actions et Le justifierai, car je serai comme Lui. Je sentirai l’éternité et la perfection juste comme Lui. C’est ce que je dois demander !
Parler du Créateur et parler de la Nature, c’est la même chose.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Qu’est ce qu’un cabaliste ?

Question: Qu’est ce qu’un cabaliste ?

Reponse: Un cabaliste est une personne ordinaire qui ne se distingue en rien extérieurement des autres. Il n’est pas obligatoirement intelligent ou érudit. Son aspect n’indique aucune sainteté. Tout simplement, à un moment de sa vie, cette personne ordinaire a trouvé une réponse authentique aux questions concernant le sens de son existence.
En étudiant la Cabale, cette personne a acquis un « sixième » sens, le sens du spirituel, qui lui permet de percevoir les mondes spirituels comme une réalité tangible, de la même façon que nous percevons notre réalité quotidienne, notre monde.
Le cabaliste perçoit les mondes spirituels, il en a la compréhension spontanée. Ces mondes sont appelés « spirituels » car ils se situent au-delà des frontières de notre perception habituelle. Le cabaliste voit dans les mondes spirituels la racine de ce qui se produit dans notre monde, il a cette capacité d’être à la fois dans ce monde et dans les mondes spirituels.
Les cabalistes ont connaissance des messages de vérité qui nous environnent, mais que nous ne percevons pas pleinement. L’être humain ne perçoit ordinairement qu’un petit fragment du monde qui l’environne et il désigne ce fragment par l’expression « notre monde ». Le cabaliste perçoit la création dans sa globalité.
Les cabalistes ont la capacité d’étudier, d’analyser et de nous transmettre des informations sur la création, sur l’origine de notre existence, sur le devenir en général. Le procédé permettant d’appréhender le spirituel, ainsi que leurs connaissances, les cabalistes nous les transmettent dans des ouvrages qu’ils rédigent en ayant recours à un langage particulier. C’est pourquoi l’étude de ces ouvrages qui ouvrent à la vraie connaissance de la réalité doit se faire sous la direction d’un cabaliste, selon une méthode spéciale.


Poster un commentaire

Le Temple est la mesure du niveau spirituel

Question : Pourquoi est-ce que le Second Temple a été détruit ?

Réponse :
Le Premier et le Second Temple ont les deux été détruits afin que les Juifs puissent être dispersés parmi les nations du monde ; ils ont posé les ingrédients de certains éléments de connexion avec la force supérieure de la nature et avec l’achèvement de leur développement, à partir de la fin du 20ème siècle ils ont commencé leur élévation. Il est dit que les Juifs sont partis en exil afin de collecter les âmes des nations du monde.

Les deux Temples symbolisaient la réalisation d’un niveau très élevé de la Lumière spirituelle, le niveau de Haya, et le Second Temple symbolisait le niveau de Neshama(l’âme).

Par la suite, les Juifs devaient « chuter et se dissoudre » à l’intérieur des nations du monde. Toujours en vertu de la notion de « nations du monde », la signification n’est pas ce que nous nous imaginons d’habitude, parce que selon les racines spirituelles, il y a seulement 70 nations du monde, et les Juifs devaient être dispersés et s’assimiler parmi eux. Il a été dit qu’à la fin du 20e siècle, la correction générale du monde commencerait, étant réalisée d’abord par la nation d’Israël puis progressivement rejoint par le reste des nations.
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


2 Commentaires

Question: Comment dois-je faire pour trouver un véritable kabbaliste?

Question: Comment dois-je faire pour trouver un véritable kabbaliste?

Reponse: Pour commencer L’enseignement de la kabbale est gratuit de meme que tout le materiel. Si on vous demande de payer pour acceder au materiel ou a l’enseignement vous n’etes certainement pas a la bonne place. Ensuite il n’y a pas dans la sagesse de la Kabbale suivant les sources authentiques de fils rouge, eau benite..

Qu’est-ce qu’un Kabbaliste? Un Kabbaliste veritable est une personne qui a revele les mondes spirituels. Le Kabbaliste a recu son enseignement d’un autre kabbaliste qui lui meme a recu son enseignement d’un autre kabbaliste. On parle d’une chaine de kabbaliste.

Le kabbaliste Rav Michael Laitman est le dernier Kabbaliste connu dans ce monde. Il a recu son enseignement du Kabbaliste Rav Baruch Halevi Ashlag qui est le fils du grand Kabbaliste que l’on nomme Baal HaSoulam ( qui signifie en hebreu maitre de l’echelle) celebre pour son commentaire sur le Livre du Zohar et aussi du Talmud des dix sefirot.
Le Rav Michael Laitman a fonde une ecole de kabbale qui regroupe aujourd’hui plus de 2 millions d’etudiants du monde entier venant d’Europe, d’Amerique, D’Asie et meme d’Afrique.

La grande force du Kabbaliste Rav Michael Laitman est qu’il a ete capable d’ouvrir cette sagesse de la Kabbale au monde entier.

Aujourd’hui nous avons des etudiants de kabbale presque partout en Afrique notamment en Republique democratique du Congo, en Republique du Congo, au Cameroun, au Gabon, en Centrafrique, au Senegal, au Mali, en Cote D’ivoire, au Benin, au Togo, au Ghana, au Nigeria et en Afrique du Sud.

Pour plus d’information ecrivez a Kabbalahafrique@gmail.com