La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Quand la Bible a-t-elle été écrite ?

Commentaire : Un groupe de scientifiques de l’Université de Tel Aviv a examiné la correspondance de la force de garnison à la forteresse de Tel Arad (600 av. J.-C.) et a conclu que la Bible a été écrite plusieurs siècles plus tôt qu’on ne l’a cru jusqu’à présent.

Comme nous le savons tous, la Torah a été écrite après le retour de l’exil à Babylone parce qu’il n’y avait pas assez de Juifs instruits qui pouvaient l’écrire. Maintenant, à la suite de cette découverte les scientifiques réexaminent quand la Bible a été écrite.

Réponse : Le premier livre sur la sagesse de la Kabbale a été écrit par Adam il y a environ 5770 années. Durant la période entre Adam et Abraham, il y a eu plusieurs autres écrits venant de différents kabbalistes. Abraham, comme l’affirme le Rambam, a écrit de nombreux livres Kabbalistiques, mais un seul est resté jusqu’à nos jours, Le Livre de la Création. Abraham, qui a vécu dans l’ancienne Babylone il y a 3500 ans, a réuni un groupe de gens qui sont devenus la nation d’Israël avec le temps. Tous les membres du groupe ont dû apprendre à lire et à écrire. Ils parlaient hébreu parce l’hébreu et l’araméen étaient les langues parlées dans l’ancienne Babylone.

Le groupe d’Abraham a été fondé dans le but d’atteindre le monde supérieur dans la connexion entre les gens. Sur cette base, ils ont naturellement compris l’origine des lettres, les racines des mots, et ressenti le langage des branches, les attributs supérieurs du monde, qui n’ont pas de noms, appelés les racines, et qui sont nommées par leurs conséquences dans notre monde, qui sont appelés les branches.

De nombreux livres ont été écrits durant l’époque entre Abraham et Moïse parce que tous les Juifs étaient très instruits depuis le temps d’Abraham auparavant. A partir de l’exil en Égypte, les Juifs ont quitté l’Égypte à un niveau de conscience et d’atteinte totalement différent parce que durant leur vie en esclavage, ils ont appris à connaître leur travail dans l’ego. Au cours des 40 années d’errance dans le désert, ils ont commencé à écrire la Torah pour toutes les nations.

Il est dit que Moïse a enseigné à ses élèves avec son assistant Joshua. En outre, il a enseigné à tous les gens parce que les Lévites étaient engagés dans l’éducation générale et l’enseignement de la nation.

Question : Combien de temps a pris l’écriture de la Torah (Pentateuque) ?

Réponse : La Torah a été progressivement créée au cours des 40 années d’errance dans le désert. Tout ce que le peuple d’Israël a subi dans la pratique a eu lieu intérieurement dans leurs racines spirituelles, et ils ont exprimé cela dans le livre intitulé la Torah de Moïse.

Lorsqu’ils vivaient dans la terre d’Israël après la construction du Premier Temple et puis après la construction du Second Temple, ils ont écrit tous les autres livres, y compris les « Prophètes » (Naviim), les « Écrits Saints » (Ketuvim) et la Mishna.

Depuis le temps, les deux temples ont été détruits et avant qu’ils soient en exil, le Talmud a été écrit, et tous les autres livres ont été écrits alors qu’ils étaient en exil.

La Torah dit qu’il n’y avait pas un enfant de Dan à Beer Sheba qui ne connaissait pas les lois juives et qui ne savait pas lire et écrire. Ils connaissaient la plupart des livres par cœur parce que c’était l’ancienne méthode d’étude ; les élèves devaient apprendre par cœur ce que l’enseignant leur enseignait.

Question : Cela veut dire qu’il n’y a jamais eu de pause dans l’alphabétisation.

Réponse : Depuis l’époque d’Adam, dans ces milieux où les kabbalistes vivaient, il y avait une alphabétisation presque universelle. Abraham a éradiqué l’analphabétisme parmi les anciens Babyloniens qui l’ont rejoint.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman(Blog Michael Laitman)


Poster un commentaire

N’ayez pas recours aux sorciers guérisseurs

Question : La Torah dit : « N’ayez pas recours aux sorciers guérisseurs. » Pourquoi est-ce interdit ?

Réponse : En principe, une personne ne devrait s’adresser qu’à la Lumière Supérieure pour de l’aide, pas attendre une aide d’en-bas, mais chercher au-dessus. C’est le problème. Nous courons souvent chez les docteurs et cherchons quelque chose afin de rendre notre situation plus facile.

Bien sûr, ceci n’est pas exclu. La Torah dit que c’est impossible de gérer sans elle, mais seulement dans la mesure où c’est nécessaire dans le cadre de la direction acceptée par la société. Tous les autres efforts doivent être dirigés vers le Créateur, la source desproblèmes.

Question : Dans la Torah, il est dit que si vous tombez malade, alors allez voir un médecin. Vous avez dit que votre maître devait d’abord aller chez un docteur, puis chez un autre, et seulement après il commençait avec le traitement. Pourquoi ?

Réponse : Vous avez besoin d’entendre l’opinion de deux médecins, et ensuite vous choisissez l’un d’eux. Bien sûr, ils doivent être respectés et sérieux. Et si les deux ne sont pas d’accord, à ce moment-là allez voir un troisième, puisque des deux premiers vous apprenez ce que le troisième devrait être. Le choix est entre vos mains. Ne faites pas confiance aveuglément !

De cette façon, il est interdit de faire confiance aux sorciers guérisseurs. Les guérisseurs sont ceux qui ne se tournent pas vers le Créateur, mais vers toutes sortes de méthodes de guérison avec l’aide de toutes sortes de sorts et autre technologie, qui ne sont pas en mesure de corriger la personne elle-même.

Cependant, vous pouvez atteindre la paix, la tranquillité et la bonne santé sans vous corriger, mais par des sortes de moyens alternatifs à la place. Ainsi, avec des gens comme les praticiens de la santé alternative, il faut être très prudent. Sans le savoir, ils rendent notre chemin plus long et augmentent les souffrances. Nous devons essayer d’éviter les expériences avec eux.

Très malheureusement, une personne s’habitue à agir comme les autres agissent dans son environnement et il n’y a rien à faire à ce sujet car une personne doit vivre à l’intérieur de la société. Comme il est dit : « Je me trouve au sein de mon peuple. »

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman(http://laitman.fr/2015/01/05/nayez-pas-recours-aux-sorciers-guerisseurs)


Poster un commentaire

Y-t-il des secrets dans la bible qui permettent de connaitre le futur de l’humanité?

Rav Michael Laitman : Je ne dirai pas que des secrets n’existent pas, car ils existent ! Néanmoins, ils existent seulement pour ceux qui sont capables de les découvrir PAR EUX-MEMES. Il n’y a pas d’autres secrets ou trucages de toutes sortes. Rien n’est soudainement révélé. Il est possible de les découvrir par vos efforts personnels.

J’ai déjà parlé de certaines de ces découvertes. Par exemple, dans un livre imprimé de Kabbale, on commence tout à coup à voir d’autres mots imprimés entre les mots et entres les lignes. Ils n’ont pas été vraiment imprimés, mais ils sont apparus car le lecteur se prépare lui-même à leur révélation. De plus, ils se sont révélés seulement pour ce lecteur particulier. Autrement dit, c’est comme lorsqu’on commence à voir, comme avec ses propres yeux, non pas une personne, mais l’essence de la personne dans une forme du niveau animal ou végétal, où au lieu de voir les gens et d’autres objets, comme n’importe qui d’autre, vous voyez seulement les forces qui les contrôlent.

Rien de ce qui est écrit n’est absolu. Cela explique simplement à quoi ressemblera le futur si nous n’interférons pas avec, si nous ne modérons pas les forces irrésistibles de la nature. C’est pourquoi les prophéties semblent si effrayantes. Néanmoins, de par nos actions, nous pouvons changer fondamentalement leur matérialisation dans notre monde.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman (http://laitman.fr/2009/02/02/changer-le-futur/)

Mon Commentaire: Une personne qui commence a étudier la sagesse de la Kabbale dans un groupe commence a voir sa nature changée petit a petit, ses qualités intérieures deviennent similaire a celle du Créateur. Jusqu’à présent elle voyait le monde divisé en 2: moi et le monde et soudainement elle commence a voir que toute l’humanité n’est qu’une seule entité et que tout mène a l’unité. Petit a petit elle découvre en elle  la force du Créateur, sa gouvernance et ainsi s’ouvre a elle tous les secrets existant dans ce monde.


1 commentaire

Un éveil spirituel en Afrique, A quel condition?

Afrique : Guerres de religion ou conflits politiques ?

Par Marie JoannidisMFI(MFI / 25.01.2011)  :  »La montée de l’intégrisme musulman au Sahel, en Somalie ou dans le Nord du Nigeria, comme ailleurs la multiplication des églises évangélistes et des groupes de prières, souvent protestants, mettent à mal l’image d’une Afrique « tolérante » capable de faire coexister Islam, Chrétienté et animisme – lui-même souvent diversifié. »

Mon Commentaire:  Le développement humain a atteint un tel niveau d’égoïsme qu’il devient de plus en plus difficile de vivre ensemble. Nous devenons tous, chaque jour un peur plus en plus intolérant et cela quelque soit la place du monde ou nous habitons: Afrique, Europe, Amérique ou Asie.

Le phénomène de montée de l’intégrisme musulman, de l’antisémitisme que nous voyons en Afrique est tout aussi exacerbé en Europe ou ailleurs.

L’aveu d’impuissance des politiques a pouvoir assurer la sécurité des populations ou tout simplement leur bien-être est presque devenu une banalité.

Le monde est devenu global, interdépendant et interconnecté mais paradoxalement nous vivons encore dans les anciens paradigmes ou chaque individu , chaque groupe, chaque pays, chaque continent pense qu’il peut atteindre la formule du bonheur tout seul.

Seule une méthode permettant aux humains de nous élever au delà de nos différences pourra nous mener vers un véritable bonheur. Chacun d’entre nous possède un point d’unicité et il n’est aucunement question de l’effacer mais au contraire de l’utiliser a bon escient dans le but de faire monter non pas juste un groupe de personnes mais toute l’humanité ensemble.

C’est cela que la sagesse de la kabbale explique: rassembler tous les humains au delà de leurs différences. Nous pouvons tous être heureux, il y a assez de ressources pour tout un chacun alors pourquoi y a-t-il tant de souffrance?Pourquoi nous battons nous encore pour assurer notre subsistance?

Essayez d’imaginer un corps humain dans lequel chaque cellules fait ce qu’elle veut sans tenir compte des autres, qu’arriverait-il? Cela s’appelle un cancer. C’est de cette façon dont  les humains actuellement vivent, chacun poursuivant ses propres intérêts au détriment du corps général, au détriment des autres . Chacun pense pouvoir etre heureux tout seul oubliant une chose simple: si je suis heureux et qu’autour de moi tout le monde souffre, je ne puis jouir pleinement de mon bonheur.

Ce comportement est contraire au comportement de la nature. C’est pour cette raison que la sagesse de la kabbale apparait aujourd’hui au grand jour après être restée si longtemps  secrète.