La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Est-il possible d’atteindre le Créateur ?

Question : Le Créateur est en chacun de nous tous, des sept milliards de personnes. Il est possible de L’atteindre uniquement à travers la connexion entre les gens. Si toutes les sept milliards de personnes ne s’unissent pas, cela signifie-t-il que nous ne pouvons pas atteindre le Créateur ?

Réponse : De toute façon, nous sommes obligés d’atteindre le Créateur. L’exécution du plan de la création ne dépend pas de nous. Il se trouve dans la nature et la nature nous pousse à le réaliser.

La question est de savoir comment avancer rapidement et facilement, et accélérer notre développement grâce à l’unité et la connexion entre nous et ceux qui sont autour de nous, à savoir, comment est-ce que nous connectons les différentes cellules pour former les organes du corps collectif, l’âme collective, le plus rapidement possible ?

Question : Si personne n’est obligé de s’unir, est-ce que la personne qui étudie la Kabbale est capable d’atteindre le Créateur toute seule, ou est-ce seulement possible à travers le groupe ?

Réponse : Une personne ne peut pas atteindre le Créateur toute seule. Après tout, avec qui voudrait-elle vérifier, montrer, et révéler les propriétés du don sans réserve et de l’amour ? Par rapport à quoi ou à qui ? Vis-à-vis du Créateur ? Mais il n’y a pas de Créateur. On doit Le construire dans la connexion entre soi et ses amis.


Poster un commentaire

Qu’est-ce que « Aime Ton Prochain » ?

 Aime ton prochain » signifie se connecter à votre ami en un seul système intégral unique. Nous tous ensemble sommes un système unique ; nous sommes connectés entre nous, et nous commençons déjà à découvrir notre dépendance complète les uns envers les autres.

Un système de connexion complète mutuelle enveloppe toute l’humanité dans l’intelligence et la pensée, dans le cœur et le désir. A l’intérieur de ce système, nous sommes tous connectés les uns avec les autres, et nos pensées et nos émotions passent de l’un à l’autre.

Mais nous devons apprendre à diriger ce système appelé Adam (Homme) ; nous avons besoin de le restaurer à partir des fragments séparés et brisés qui sont éloignés les uns des autres. Si nous nous connectons entre nous et relions ces petits fragments ensemble, alors nous nous verrons dans un état absolument corrigé. Que nous le voulions ou non, nous devons atteindre cet état.

Question : Il en résulte que « aime ton prochain » signifie donner à votre ami le pouvoir d’avancer plus rapidement vers le fait de sentir ce système ?

Réponse : Bien sûr, nous devons profiter de l’occasion pour aider les autres à participer à cela également. Il nous appartient de nous entre-aider  à entrer dans le système général aussi rapidement que possible et de commencer à s’y connecter ensemble. Ensuite, nous commencerons à ressentir non seulement là où le contact et la connexion de chacun avec les autres se trouvent, mais nous allons aussi ressentir la vie éternelle supérieure qui s’écoule à travers ce système intégral. Cela doit être appris, mais élémentairement, principalement pour comprendre les bases. Et le plus important, c’est que nous devons le réaliser dans la connexion entre nous.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman(http://laitman.fr/2016/03/08/quest-ce-que-aime-ton-prochain/)


Poster un commentaire

Quel est le sens de cette vie?

Question : Vous continuez à dire qu’une personne qui pose la question « qui suis-je et pour quelle raison est-ce que je vis ? » est au niveau de l’animal et lorsque cette question s’éveille en elle, c’est un signe qu’elle se développe au niveau humain.

Si le Créateur est complet et parfait et qu’Il a créé seulement la perfection, la bête pour servir l’homme et l’homme pour servir le Créateur, pourquoi sommes-nous appelés le niveau animal ?

Réponse : Lorsque nous sommes dirigés par le plaisir ou les souffrances, nous sommes au niveau animal de notre développement. Lorsque le désir grandit à l’intérieur des gens, une aspiration à découvrir le sens de la vie apparaît. C’est un désir égoïste, qui est plus élevé que le désir instinctif bestial selon lequel une personne veut uniquement contrôler dans ce monde de la meilleure façon possible.

Le désir d’atteindre et de connaître le sens de la vie d’autre part conduit une personne à étudier la sagesse de la Kabbale, et elle commence à se développer par ses efforts pour ressembler au Créateur. Dans la mesure où elle Lui ressemble, elle est appelée Homme, Adam, du mot hébreu « Domé  », qui ressemble au Créateur, tandis que dans ses désirs naturels, elle reste une bête jusqu’à ce qu’elle corrige tous les autres de sorte qu’ils ressemblent au Créateur, l’attribut de l’amour et du don sans réserve envers tout le monde !