La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Question: La clef de toute la realité se trouve t-elle au centre du groupe? De quoi est-ce que les kabbalistes parlent?

Question: Où se trouve le centre du groupe et comment pouvons-nous nous diriger vers lui ? Est-ce une activité mentale ?

Réponse: Le centre du groupe se trouve dans un lieu vers lequel tous les regards et tous les cœurs sont dirigés, à l’endroit où les amis s’attendent à obtenir une réponse pour tous leurs efforts.

Nous avons une tâche commune et chacun de nous investit dans le centre du groupe, dans la mesure de ses efforts et ses désirs. En d’autres termes, le centre du groupe est le centre de tous les investissements et les espoirs, le lieu des prières, et à partir de là toutes les demandes s’élèvent en haut. Nous investissons toutes nos vies dans le centre du groupe et nous voulons que le centre devienne la conclusion, le résultat de nos vies.

Nous voulons découvrir la garantie là-bas, car autrement nous ne pouvons pas découvrir le Créateur. La garantie et le Créateur, le Kli et la Lumière sont découverts ensemble comme une seule chose. L’un ne peut être sans l’autre.

Depuis le début de la création, il n’y a pas de lumière sans Kli et naturellement, il n’y a pas Kli sans la Lumière. C’est ce que le Ari nous dit dans  » L’arbre de vie « :  » Voici, avant que les émanations aient émané et que les créatures aient été créées, la simple lumière supérieure remplissait toute l’existence  » C’est -à-dire la réalité et la lumière existaient déjà. L’une n’a jamais existé sans l’autre.

Dans la pensée de la création, dans le programme du Créateur, les deux composantes existent déjà comme un tout unique. Il n’y a aucun avantage à la lumière s’il n’y a pas Kli.

Par conséquent, le centre du groupe est l’endroit où la lumière et le désir doivent être découverts ensemble. C’est le lieu où le Créateur est découvert dans les créatures à la suite de la correction de nos propriétés.

Les kabbalistes disent qu’il doit y avoir au moins une dizaine de personnes qui investissent des efforts en accord avec la structure spirituelle complète des dix Sefirot. Si le groupe de dix (Minyan) investit des efforts pour être un tout unique, alors en son centre le Créateur est découvert.

Afin d’être en un seul tout, ils doivent maintenir les règles générales : «Ne fais pas à ton prochain ce que tu n’aimeras pas qu’on te fasse, et tu aimeras ton prochain comme toi-même », ce qui signifie, aspirer à connexion, à l’unité, être comme une seule personne, de sorte que dans un lien entre nous, les caractéristiques que nous attribuons au Créateur apparaitront.

Pour cela nous façonnons le Créateur dans le Kli, dans notre désir. Et dès que ce désir sera un peu comme le Créateur, au  plus petit degré, alors à ce degré nous pourrons Le découvrir immédiatement. Pour cela, un Kli complet est nécessaire, un HaVaYaH , les plus petites dix Sefirot, mais cela existe déjà.

Dans la mesure où nous tuons notre égoïsme, l’image du Créateur commence à vivre en nous. Les attributs du Créateur ne vivent que dans ceux qui tuent leur égoïsme pour Lui, pour le bien de Ses attributs du don.

Le centre du groupe est tout! Là, dans ce centre, tous les mondes, Partsoufim, Sefirot,toute l’échelle spirituelle et le monde de l’infini sont révélés. Tout se passe uniquement dans ce centre parce que quand on commence à révéler la véritable notion de groupe, il se transforme en récipient sans limites du monde de l’infini pour nous. Nous apprenons tous les systèmes du monde entier de Atsilout – du centre du groupe.

Ainsi, lorsque les rédacteurs du Livre du Zohar se rapprochaient, à ce centre, ils ont atteint quelque chose de nouveau et nous en ont parlé. Ainsi, ils ont écrit le Livre du Zohar, chapitre par chapitre, d’atteinte en atteinte, définie par l’acte de leur unité.

L’atteinte provient d’un nouveau lieu à chaque fois: de Rabbi Yossi, Rabbi Abba, Rabbi Elezar, Rabbi Shimon lui-même, en fonction de cette Séfira de 10 qui était la plus importante dans cette atteinte et un nouveau regard, une nouvelle perspective, s’est ouvert par ses propriétés. Chaque Sefira est une qualité différente, c’est pourquoi nous voyons une structure complète à travers le prisme d’une qualité ou à travers un autre prisme, ce qui contribue à la compréhension


Poster un commentaire

Qu’est-ce qu’un groupe de Kabbale? Pourquoi les kabbalistes ont-ils toujours travaillé en groupe?

Le groupe est entre une personne et la force supérieure. Une personne n’a aucune chance de travailler avec la force supérieure, de recevoir d’elle ou de lui donner, en contournant le groupe. Même s’il semble qu’il y a dix ans elle était seule, elle appartenait toujours au groupe, seulement cela lui était caché. Lorsqu’elle s’assoit maintenant dans un groupe aléatoire, c’est l’émergence de diverses occasions d’établir une connexion avec le Créateur.

Le groupe est toujours là. Il s’appelle Adam (homme). Le groupe est l’ensemble du système : une dizaine et l’ensemble de l’humanité. Par conséquent, si une personne veut demander au Créateur par elle-même, sans passer par le groupe, elle se trompe. Rien de sérieux n’en sortira, tout comme avec un débutant. Si une personne veut vraiment établir une connexion avec le Créateur, elle doit rejoindre le groupe et y révéler le Créateur.

Nous ne serons jamais capable de ressentir aucune sphère au-dessus du groupe, car le Créateur est à l’intérieur de lui. Un groupe est une structure permanente, mais cela est caché, et le Créateur est aussi un élément permanent, et Il se cache. Le groupe est censé avoir une manifestation physique, comme si nous voyions des amis. Mais dès le moment où le vrai groupe (la sphère spirituelle, la qualité spirituelle et la force supérieure) se révèle à nous, le Créateur sera également révélé à l’intérieur de lui. L’un ne peut pas exister sans l’autre. (1)
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

La sagesse de la Kabbale est gratuite

Si une personne te vend la sagesse de la Kabbale en te disant que c’est pour résoudre tes problèmes matériels il faut fuir!!!

L’Etude de la sa sagesse de la Kabbale suivant les sources authentiques est gratuite, le materiel est gratuit accessible a tous. Si on vous dit le contraire ce n’est pas la sagesse de la Kabbale c’est du business!!!


Poster un commentaire

Est-il juste de supposer que les gens qui sont autour de moi ne sont pas dans ma vie par hasard ?

Question : Est-il juste de supposer que les gens qui sont autour de moi ne sont pas dans ma vie par hasard ? Est-ce une indication des caractéristiques que je dois corriger dans mon âme ?

Réponse : Oui, c’est juste. Mais il est préférable de ne pas y penser maintenant ; commencez plutôt par étudier la sagesse de la Kabbale. Lorsque nous commençons à aller profondément dans la méthode de correction de façon sérieuse, nous commençons à être connectés avec le groupe, et à travers lui nous recevons la Lumière Supérieure de la correction. Les cercles les plus éloignés, les connaissances externes, pour le moment, ne sont pas importants à vos yeux.


Poster un commentaire

Groupes de kabbalistes – principe et explication

Dans toutes les générations, les kabbalistes étudièrent en groupe. Le Ari, et son groupe d’étudiants à Safed, le groupe du Ramchal, le groupe de Rashbi, etc. Le sens de l’existence du groupe – est de créer un modèle de l’âme générale avant qu’elle ne fut brisée en de nombreuses âmes. Dès l’instant qu’un tel modèle apparait, alors la lumière supérieure, le Créateur, le monde spirituel, se dévoile.

Dans une seule âme individuelle cela ne peut pas avoir lieu, tandis que dans plusieurs âmes liées comme une seule, si. L’homme n’a besoin que d’un premier désir minimal de s’unir avec les autres âmes. Cette condition est appelée « arvout » – la garantie mutuelle (Voir l’article « La garantie mutuelle » du Baal HaSoulam) si les amis dans le groupe acceptent cette responsabilité alors ils reçoivent la lumière supérieure qui corrige leur égoïsme réciproque en un amour mutuel, autrement dit, cela créé en chacun l’attribut général de l’amour et du don. Avec cet attribut, selon la loi de l’équilibre, la loi d’équivalence des attributs, l’amour d’autrui est équivalent à l’amour du Créateur – alors le Créateur se dévoile.