La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Une chance donnée d’en haut

Les meilleurs états de tous sont quand une personne a besoin d’une connexion avec le Créateur. Une connexion ne peut se produire que quand elle a besoin de l’aide du Créateur. Et elle devrait vouloir cette aide non pas pour elle-même, sinon, cela serait un désir égoïste. Mais c’est précisément au-dessus de son désir, l’aspiration à faire le bien, qu’elle peut construire des relations avec les autres et commencer à prendre soin d’eux, les aider à être corrigés, agir dans leur direction.

Ainsi, une personne va changer : de prendre soin d’elle à prendre soin des autres à tel point qu’elle va demander au Créateur de l’aider à réaliser cette attention, afin de corriger ses amis et ainsi faire plaisir au Créateur.

Il s’agit de la construction de l’ensemble du système de relation à l’intérieur d’une personne envers l’autre, dans la direction du Créateur. Cela n’existe pas naturellement, et cela ne viendra jamais chez une personne par elle-même. Une personne doit le construire au-dessus du désir égoïste qui est révélé avant elle.

Ce travail est appelé l’œuvre d’Israël, d’une personne qui s’efforce directement vers le Créateur, qui commence à travailler sur la base du premier désir révélé en elle, et qui transforme peu à peu tous ses désirs vers le Créateur. C’est l’œuvre de Moïse qui se tourne vers le Pharaon exigeant qu’il libère Israël de l’esclavage et le travail du Pharaon sur le peuple d’Israël et Moïse afin qu’ils ressentent combien ils ont besoin de l’aide du Créateur.

Une personne devrait savoir que le principal travail dans son cœur concernant le Créateur et le Pharaon a pour but d’amener les gens hors de l’esclavage, c’est ainsi – purifier tous les désirs, le monde entier. Le monde entier est des parties de l’âme humaine, et le devoir d’une personne est de libérer ce monde de la puissance du pharaon égoïste.

Grâce à l’étude, le groupe, et de nombreuses clarifications, elle doit changer son désir égoïste personnel pour atteindre le travail spirituel, pour révéler le Créateur dans le désir juste de donner sans réserve. Si elle obtient un éveil à chaque fois, c’est le signe que le Créateur veut d’elle et son devoir est d’accomplir ce désir!

Si une personne n’utilise pas l’éveil reçu une première fois, une deuxième fois puis la troisième fois, alors elle est laissée seule pendant un certain temps, peut-être jusqu’à la fin de cette vie ou même pour plusieurs cycles de vie, jusqu’à ce que finalement, on lui donne une chance d’en haut pour s’éveiller.

C’est pourquoi nous devons être très vigilants de la perte ne serait- ce qu’ un moment, un désir, un cadeau du ciel, parce que personne ne sait quand cela se manifestera à nouveau. Le problème est que 99% des personnes qui reçoivent un éveil d’en haut ne font tout simplement pas attention à lui et ne s’en rendent pas compte. Ils traitent cette chance unique offerte d’en haut comme quelque chose de normal dans ce monde qui ne va pas disparaître et peut attendre jusqu’à demain, quelques heures ou quelques jours, une autre fois.

Ils ne regardent pas de leur côté afin d’établir un rapport avec cette prise de conscience d’une manière spirituelle et non pas dans une manière matérielle, et sans commencer à travailler sur l’ensemble du récipient commun, la connexion avec les autres, la diffusion de ces connaissances, et la correction du monde. Autrement dit, ils ne commencent pas à agir afin de révéler le Créateur, la seule chose qui nous manque en ce monde, la panacée de tous nos problèmes.
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Qu’est-ce que le monde attend d’Israël ?

Si l’on examine de plus près les plaintes que les nations du monde ont envers Israël, on remarquera qu’une sorte d’appel provient de leur part, un cri de désespoir, que nous les Juifs devrions finalement remplir notre mission, notre rôle. Henry Ford, Hitler et tous les autres grands antisémites ont compris et ont ressenti qu’ils ne pouvaient rien faire. Ils ont écrit : « Il y a une grande force en vous qui a été faite pour vous, et nous ne pouvons rien faire, et ainsi nous attendons. »

Bien qu’ils aient eu un mauvais rôle dans l’histoire humaine, leur rôle a toujours un but supérieur comme un instrument dans la main du Créateur Qui n’a pas le choix et pousse ainsi Son peuple bien-aimé à son accomplissement correct, le secouant de telle sorte qu’il fasse un pas en avant.

En effet, sans ces coups, nous ne bougerions pas. Nous pouvons essayer d’avancer volontairement, ou les forces de la nature seront pénibles pour que nous soyons d’accord.

Question : Pourquoi est-ce que nous ne l’entendons pas ? Pourquoi ne le ressentons-nous pas, mais croyons que les autres nous haïssent parce qu’ils sont jaloux que nous soyons talentueux ?

Réponse : C’est parce que nous essayons de tout justifier d’un point de vue corporel. Tout d’abord, nous ne prenons pas en compte le caractère unique de la force supérieure, la singularité de l’aptitude à diriger, et qu’il n’y a rien hormis Lui. Nous attribuons tout à de nombreuses forces, ou en d’autres termes, nous adressons des prières à des idoles.

Notre religion est basée sur le seul Créateur, le principe de : « Il n’y a rien hormis Lui. »

Tout ce qui arrive dans le monde provient de Lui. Mais les gens ne peuvent pas accepter cela parce que l’ego ne leur permet pas. J’espère que nous deviendrons plus sage, car c’est uniquement à nous de décider. Nous ne pouvons rien attendre des nations du monde. Nous les kabbalistes faisons un excellent travail aujourd’hui et j’espère que nous allons retirer cette pierre du puits et que l’eau douce en découlera.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman( Blog Michael Laitman)