La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Qu’est-ce qui détermine notre durée de vie ?

Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de personnes différentes ? Après tout, les personnes merveilleuses et les tueurs ignobles meurent tous les deux jeunes. Se pourrait-il que, du point de vue de la maturation de l’âme dans cette vie actuelle, les premières âmes soient déjà montées plus haut, tandis que les dernières sont désespérées, et ainsi elles sont emmenées dans le but de renaître ?

Réponse : Tout cela concerne les réincarnations. Aucun calcul n’est fait ici concernant les corps. Vous pouvez être une personne bonne ou mauvaise, mais en termes d’égoïsme, cela n’a pas d’importance.

Le calcul se focalise uniquement sur le système général afin de l’amener de façon optimale à la correction complète. Par conséquent, il s’agit seulement de l’accomplissement de l’âme d’une personne. Le corps est donné à une personne afin que par son libre-arbitre elle se place elle-même dans l’âme générale, dans la connexion avec les autres dans l’amour total et le don sans réserve.

Si elle peut le faire, elle trouve son âme. Ensuite, le calcul est fonction de son état à n’importe quel moment donné.

Si elle ne peut pas le faire, il lui est donné une certaine quantité de temps pour être incorporée volontairement dans le groupe général et peut-être même dans le monde spirituel. Si elle n’utilise pas cette occasion, cela s’éloigne d’elle et elle passe à la prochaine vie. Le même gène spirituel sera revêtu dans un autre corps avec de nouvelles données dans un nouvel environnement, et on lui donnera encore l’opportunité de remplir sa mission.
Extrait du blog du kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Le monde sentier souffre de la même maladie

Deux questions que j’ai reçues sur le fait qu’il vaudrait mieux que les leaders du monde s’unissent :
Question : si nous devions rassembler tous les gens de vérité en un seul lieu et être à l’écoute du système général, serions-nous capables d’influencer l’après-monde par notre Lumière et notre information, ainsi que le développement de notre planète ?

Ma réponse : nous devons diffuser la Kabbale à tous les gens dans le monde, accepter le monde comme un tout, et procurer à chaque personne tout ce dont elle à besoin pour sa correction, peu importe où elle se situe. Tous les gens dans le monde souffrent de la même maladie : l’égoïsme, qui les sépare de la Lumière de vie. Par conséquent, chacun a besoin du remède : la Lumière Supérieure. C’est ce quoi en nous croyons, et c’est pourquoi nous diffusons la Kabbale à tout le monde. Après cela, il appartient à la personne de prendre le remède maintenant, ou plus tard : lorsqu’elle ressentira sa maladie à un stade plus avancé.

Au lieu de se réunir en un seul endroit, les gens doivent s’assembler en une seule intention, en dépit de la distance physique qui les sépare. Ceci est le but de notre monde. Néanmoins, lorsque quelqu’un désire s’installer en Israël pour rejoindre notre groupe ( entre 5 à 10 personnes s’installent ici chaque année ), nous ne le renvoyons pas. Cependant, je ne considère pas cela comme nécessaire pour la progression spirituelle. Il y a eu également des cas où des gens venus s’installés ici, ont trouvé cela trop intense pour eux, et sont retournés chez eux.

Question : les leaders spirituels du monde, tel que le Rav Laitman et le Dalaï Lama, de même que leurs étudiants, ont-ils une connexion spirituelle et cela les aide-t-ils ( je ne parle pas ici du World Wisdom Council : la Fondation pour la Paix ) ? J’ai le sentiment que la spiritualité est un jeu, ou chaque personne ( ou groupe ) ne tient que pour elle-même. Tôt ou tard, les gens se fatiguent de ces jeux, parce qu’ils finissent par se sentir comme le ballon d’un match de football et qu’ils ne veulent rouler pour aucune équipe. Si les leaders spirituels ont une connexion entre eux, alors pourquoi cela ne nous est-il pas révélé, à nous les masses, dans une certaine forme matérielle et dans un réel but final ( à nouveau, je ne parle pas du World Wisdom Council ) ?

Ma réponse : Je ne m’associe à aucune organisation, y compris le World Wisdom Council, et je n’ai de connexion avec aucun leader spirituel. Je ne participe que là où je vois une opportunité de diffuser la Kabbale. La Kabbale est à la racine, si nettement différente des autres méthodes, que nous ne pouvons pas nous unir, ni travailler ensemble avec une quelconque méthode ou religion.

Extrait du blog du kabbaliste Rav Michael Laitman(http://laitman.fr/2009/04/16/tous-les-gens-dans-le-monde-souffrent-de-la-meme-maladie/)


1 commentaire

Un éveil spirituel en Afrique, A quel condition?

Afrique : Guerres de religion ou conflits politiques ?

Par Marie JoannidisMFI(MFI / 25.01.2011)  :  »La montée de l’intégrisme musulman au Sahel, en Somalie ou dans le Nord du Nigeria, comme ailleurs la multiplication des églises évangélistes et des groupes de prières, souvent protestants, mettent à mal l’image d’une Afrique « tolérante » capable de faire coexister Islam, Chrétienté et animisme – lui-même souvent diversifié. »

Mon Commentaire:  Le développement humain a atteint un tel niveau d’égoïsme qu’il devient de plus en plus difficile de vivre ensemble. Nous devenons tous, chaque jour un peur plus en plus intolérant et cela quelque soit la place du monde ou nous habitons: Afrique, Europe, Amérique ou Asie.

Le phénomène de montée de l’intégrisme musulman, de l’antisémitisme que nous voyons en Afrique est tout aussi exacerbé en Europe ou ailleurs.

L’aveu d’impuissance des politiques a pouvoir assurer la sécurité des populations ou tout simplement leur bien-être est presque devenu une banalité.

Le monde est devenu global, interdépendant et interconnecté mais paradoxalement nous vivons encore dans les anciens paradigmes ou chaque individu , chaque groupe, chaque pays, chaque continent pense qu’il peut atteindre la formule du bonheur tout seul.

Seule une méthode permettant aux humains de nous élever au delà de nos différences pourra nous mener vers un véritable bonheur. Chacun d’entre nous possède un point d’unicité et il n’est aucunement question de l’effacer mais au contraire de l’utiliser a bon escient dans le but de faire monter non pas juste un groupe de personnes mais toute l’humanité ensemble.

C’est cela que la sagesse de la kabbale explique: rassembler tous les humains au delà de leurs différences. Nous pouvons tous être heureux, il y a assez de ressources pour tout un chacun alors pourquoi y a-t-il tant de souffrance?Pourquoi nous battons nous encore pour assurer notre subsistance?

Essayez d’imaginer un corps humain dans lequel chaque cellules fait ce qu’elle veut sans tenir compte des autres, qu’arriverait-il? Cela s’appelle un cancer. C’est de cette façon dont  les humains actuellement vivent, chacun poursuivant ses propres intérêts au détriment du corps général, au détriment des autres . Chacun pense pouvoir etre heureux tout seul oubliant une chose simple: si je suis heureux et qu’autour de moi tout le monde souffre, je ne puis jouir pleinement de mon bonheur.

Ce comportement est contraire au comportement de la nature. C’est pour cette raison que la sagesse de la kabbale apparait aujourd’hui au grand jour après être restée si longtemps  secrète.