La Kabbale en Afrique

Tout ce qu'il faut savoir pour dévoiler les secrets et mystères de la Kabbale


Poster un commentaire

Qu’est-ce qu’un groupe de Kabbale? Pourquoi les kabbalistes ont-ils toujours travaillé en groupe?

Le groupe est entre une personne et la force supérieure. Une personne n’a aucune chance de travailler avec la force supérieure, de recevoir d’elle ou de lui donner, en contournant le groupe. Même s’il semble qu’il y a dix ans elle était seule, elle appartenait toujours au groupe, seulement cela lui était caché. Lorsqu’elle s’assoit maintenant dans un groupe aléatoire, c’est l’émergence de diverses occasions d’établir une connexion avec le Créateur.

Le groupe est toujours là. Il s’appelle Adam (homme). Le groupe est l’ensemble du système : une dizaine et l’ensemble de l’humanité. Par conséquent, si une personne veut demander au Créateur par elle-même, sans passer par le groupe, elle se trompe. Rien de sérieux n’en sortira, tout comme avec un débutant. Si une personne veut vraiment établir une connexion avec le Créateur, elle doit rejoindre le groupe et y révéler le Créateur.

Nous ne serons jamais capable de ressentir aucune sphère au-dessus du groupe, car le Créateur est à l’intérieur de lui. Un groupe est une structure permanente, mais cela est caché, et le Créateur est aussi un élément permanent, et Il se cache. Le groupe est censé avoir une manifestation physique, comme si nous voyions des amis. Mais dès le moment où le vrai groupe (la sphère spirituelle, la qualité spirituelle et la force supérieure) se révèle à nous, le Créateur sera également révélé à l’intérieur de lui. L’un ne peut pas exister sans l’autre. (1)
Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman


Poster un commentaire

Comment une personne ordinaire peut-elle devenir comme le Créateur ?

Question : Comment une personne ordinaire peut-elle devenir comme le Créateur ?

Réponse : Selon ses caractéristiques. Toutes les propriétés d’une personne sont diamétralement opposées à la force supérieure. Il faut commencer par les transformer.

Tout ce qu’il y est en moi, je dois apprendre à le transformer progressivement en son opposé, comme dans un miroir. Ce n’est pas compliqué.

Il se trouve que je ne suis même pas obligé de creuser en moi-même ou d’apprendre quoi que ce soit ! Après tout, je ne connais pas le Créateur ni Ses propriétés. Par conséquent, je dois venir à un groupe de personnes qui ont des opinions comme les Siennes, de préférence pas plus de dix personnes, et je dois commencer à me rapprocher d’elles selon une méthode que la sagesse de la Kabbale nous explique.

Le rapprochement arrive malgré notre refus, notre méfiance et notre hostilité, nous changeant et nous rendant comme le Créateur.

Nous ne devons pas les changer eux-mêmes. Cette convergence nous transformera automatiquement. Nous devons seulement commencer à chercher un langage commun entre nous. Vous ne pouvez pas imaginer combien cela fonctionne facilement. La convergence nous change progressivement pour achever la similitude avec le Créateur.

Question : Comment atteignons-nous les caractéristiques du Créateur ?

Réponse : Ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale atteignent cela dans la connexion entre eux.

Commentaire : Le travail de groupe est bien connu de l’humanité, par exemple, chez les Alcooliques Anonymes, les Narcotiques Anonymes, etc.

Réponse : Dans de nombreux cas, le travail de groupe est un facteur positif et un moyen de se sortir de situations difficiles. Mais dans les groupes de ceux qui étudient la Kabbale, l’intention est d’acquérir la caractéristique unique de devenir comme la force supérieure selon la méthode d’étude des kabbalistes.

Question : Est-il nécessaire pour une personne d’avoir le désir de ressembler au Créateur dès le départ ?

Réponse : Oui, il faut avoir le désir maintenant, spécifiquement tout en vivant dans ce monde, pour révéler la force supérieure, l’éternité, la complétude, l’état suivant.

Question : Et si jamais ce désir n’existe pas chez une personne ?

Réponse : Ce désir existe à l’intérieur de tout le monde, mais il est flou, fermé par une couche égoïste. Une personne le rejette ; elle ne veut pas y penser. Pourquoi devrait-elle penser à quelque chose qui pourrait être dans le futur dont le où, le quand et le comment ne sont pas clairs, tandis qu’elle a des besoins ici et maintenant ? Voilà comment elle parvient à s’embrouiller jusqu’à la fin de sa vie et tout à coup la vie se termine et elle meurt.

La formidable occasion de faire quelque chose avec elle-même disparaît. Juste avant la mort, une personne ressent l’amertume qu’elle a vécu sa vie de cette façon.

En revanche, en travaillant dans un groupe de dix personnes selon la méthode de la Kabbale, on commence à nettoyer la couche égoïste, comme dans une fouille archéologique. La connexion entre nous que l’on appelait autrefois un groupe ou le monde et qui était notre égoïsme commun se transforme en une connexion altruiste et en amour mutuel. Cette nouvelle caractéristique s’appelle le Créateur. La participation dans un groupe d’étude comme cela est comme voler vers le haut, ce qui conduit au prochain niveau de développement.

Les gens qui étudient cessent de se ressentir comme existant dans un corps ; ils commencent à croire, à voir et à découvrir le prochain système d’existence. L’humanité tout entière doit parvenir à ce développement car nous avons existé sur la face de la Terre à travers toutes les générations à cette intention.

Extrait du blog du Kabbaliste Rav Michael Laitman(Blog Michael Laitman)

Mon commentaire: 
Les kabbalistes, personnes qui ont dévoilé l’entière réalité nous disent la chose suivante: Il existe une force qui gouverne toute la réalité et cette force est bonne et bienveillante. Cette force ne fait qu’une seule chose: Donner sans reserve aux Creatures. Seulement nous les creatures nous le ressentons pas! Chaque pas, chaque battement d’oeil, chaque brin d’air que nous inspirons ou expirons est effectué par cette force.  En permanence tel l’ordinateur de bord d’un avion nous sommes activés par cette force. Le but de cette force est que nous devenions semblable a cette force, que nous acquérions les memes qualités et qu’en fait de compte nous devenions indépendant.

Dans le but de nous permettre de grandir, cette force nous donne l’impression que nous sommes maitres de notre propres actes, que nous pouvons prendre des décisions dans notre vie et agir par nos propres moyens. Les kabbalistes nous disent donc que cette force s’est cachées de nous et a la place nous sommes téleguidés par un programme intérieur appelé Désir de recevoir. Ce programme a l’intérieur de chacun agit de la façon suivante: recevoir le maximum de plaisir et fuir le maximum  de souffrance. Autrement dit, a chaque moment tel un calculateur super puissant, ce programme a l’intérieur de moi, sans meme que je le ressente, fait un calcul pour moi: comment de chaque situation qui se présente a moi est-ce que je peux retirer le maximum de plaisir. Que nous le voulions ou pas, que nous nous en rendions compte ou pas c’est comme cela que nous avons été créée. Meme quand il me semble que je fais le plus grand bien aux autres sans rien vouloir en retour, c’est encore pour en trouver satisfaction.

La seule façon de changer ce programme est de changer ma nature, a savoir passer d’une nature égoiste a une nature altruiste. La sagesse de la kabbale est la seule méthode qui permet un tel changement! Devenir comme le Createur ne signifie pas devenir un saint ou alors donner tout ce qu’on a matériellement, c’est plutôt ce que les kabbalistes appellent un changement d’intention. Toute l’humanité arrivera a ce point!


Poster un commentaire

Groupes de kabbalistes – principe et explication

Dans toutes les générations, les kabbalistes étudièrent en groupe. Le Ari, et son groupe d’étudiants à Safed, le groupe du Ramchal, le groupe de Rashbi, etc. Le sens de l’existence du groupe – est de créer un modèle de l’âme générale avant qu’elle ne fut brisée en de nombreuses âmes. Dès l’instant qu’un tel modèle apparait, alors la lumière supérieure, le Créateur, le monde spirituel, se dévoile.

Dans une seule âme individuelle cela ne peut pas avoir lieu, tandis que dans plusieurs âmes liées comme une seule, si. L’homme n’a besoin que d’un premier désir minimal de s’unir avec les autres âmes. Cette condition est appelée « arvout » – la garantie mutuelle (Voir l’article « La garantie mutuelle » du Baal HaSoulam) si les amis dans le groupe acceptent cette responsabilité alors ils reçoivent la lumière supérieure qui corrige leur égoïsme réciproque en un amour mutuel, autrement dit, cela créé en chacun l’attribut général de l’amour et du don. Avec cet attribut, selon la loi de l’équilibre, la loi d’équivalence des attributs, l’amour d’autrui est équivalent à l’amour du Créateur – alors le Créateur se dévoile.